Informations sur le CO

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?
Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique insipide, incolore et inodore, produit par la combustion de sources comme les cheminées, les appareils de cuisson et les boilers. D’autres situations peuvent provoquer une émanation de CO dans une habitation, comme des conduites d’évacuation fissurées, détachées, rouillées ou oxydées, ou une installation inadéquate des appareils.

Qu’est-ce que l’intoxication au monoxyde de carbone ?
Le monoxyde de carbone est également qualifié de tueur silencieux parce que c’est un gaz totalement incolore, inodore et insipide : on ne peut pas le voir, le goûter ou le sentir. Comme il élimine tout l’oxygène du sang, il peut provoquer un malaise et un décès soudains. Il peut causer des dommages sans que vous ne vous en rendiez compte.

Votre famille est-elle en danger ?
Le monoxyde de carbone tue au moins 15 personnes chaque année aux Pays-Bas. Chaque année, 150 personnes en moyenne sont hospitalisées après une intoxication au monoxyde de carbone survenue dans le cadre d’un accident domestique, professionnel ou sportif. En Belgique, au moins 30 personnes décèdent et 1.500 personnes sont blessées suite à une intoxication au monoxyde de carbone. Et les spécialistes pensent que ces chiffres sont sous-estimés. Toute personne vivant dans une maison équipée d’appareils fonctionnant avec un combustible, d’une cheminée ou d’un garage attenant à l’habitation risque une intoxication au CO. Les barbecues au gaz ou les générateurs peuvent provoquer une intoxication au monoxyde de carbone lorsqu’ils sont situés à proximité de l’habitation. Les fœtus, bébés, petits enfants, femmes enceintes, personnes souffrant d’une maladie cardiaque chronique, d’anémie ou de problèmes respiratoires sont plus sensibles à l’intoxication au monoxyde de carbone.

Symptômes de l’intoxication au monoxyde de carbone
L’intoxication au monoxyde de carbone est difficile à diagnostiquer parce qu’elle produit souvent des symptômes trompeurs. Ceux-ci dépendent de la concentration de monoxyde de carbone :

Légers – Migraine et nausées
Moyens – Somnolence et vomissements
Graves – Perte de conscience, coma, dommages cérébraux irréversibles et décès possible

Comment puis-je protéger ma famille contre le CO ?

  • Faites installer vos appareils par un installateur agréé
  • Tous les appareils utilisant du combustible fossile doivent être entretenus chaque année par un installateur agréé.
  • Installez au moins un détecteur de monoxyde de carbone, de préférence à proximité de chaque source possible de monoxyde de carbone, et un à proximité des chambres. Le détecteur contrôle l’air et produit un signal d’alarme sonore puissant.

Quel type de détecteur de CO ?
Les détecteurs de CO existent en différents modèles. Certains sont équipés de piles et continuent donc de fonctionner en cas de panne de courant. Il existe aussi des détecteurs combinés pour la fumée et le monoxyde de carbone. Pratique, puisque vous disposez ainsi d’un seul détecteur qui vous protège contre deux dangers mortels dans l’habitat.

First Alert propose aux consommateurs un assortiment complet de détecteurs de CO, en version stand-alone ou sous forme de systèmes combinés (consultez notre page produits pour une description plus détaillée).

Comment fonctionnent les détecteurs de monoxyde de carbone ?

La technologie de détection du détecteur de CO n’est pas la même que celle d’un détecteur de fumée. Le détecteur de CO mesure la quantité de monoxyde de carbone et la durée d’exposition. Les détecteurs de CO sont conçus pour produire un signal d’alarme avant que la concentration de monoxyde de carbone ne devienne dangereuse.

Que faire lorsque le détecteur déclenche une alarme ?

Lorsque le détecteur capte une concentration donnée de monoxyde de carbone pendant une durée déterminée, il émet un signal d’alarme. Il est possible que vous ne développiez aucun symptôme d’intoxication au CO lorsque l’alarme se déclenche, mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de CO présent dans l’air.

Lorsque l’alarme se déclenche, réagissez comme suit :

  1. Ouvrez les portes et les fenêtres pour faire entrer l’air frais.
  2. Éteignez si possible tous les appareils utilisant du combustible et cessez de les utiliser.
  3. Quittez la pièce et laissez toutes les portes et fenêtres ouvertes.
  4. Appelez votre fournisseur de gaz ou de combustible sur son numéro d’urgence.
  5. Ne rentrez plus dans la pièce si l’alarme retentit encore.
  6. Appelez immédiatement une aide médicale si quelqu’un présente les symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone (migraine, nausées) et signalez qu’il s’agit probablement d’une intoxication au monoxyde de carbone.
  7. Ne réutilisez plus les appareils fonctionnant avec du combustible avant qu’ils n’aient été contrôlés par un expert. Pour les appareils au gaz, le contrôle doit être effectué par un installateur agréé.
  8. S’il n’y a pas de monoxyde de carbone présent, appuyez sur le bouton Test/Pause et ventilez immédiatement l’habitation en ouvrant les portes et fenêtres.
  9. Pour arrêter l’alarme, appuyez sur le bouton Test/Pause.

Pour un complément d’information sur le monoxyde de carbone et les mesures de sécurité, prenez contact avec les pompiers locaux ou notre service clientèle.